Rayonnement international de N.D. de l’Hermitage

Article paru dans la Tribune Le Progrès, le dimanche 6 juillet 2014

TITRE : Des maristes canadiens et colombiens en pèlerinage à Notre-Dame de l’Hermitage

« Entre le 21 juin et le 3 juillet (2014) deux délégations de maristes sont venues à Saint-Chamond en pèlerinage. Ces deux groupes ont refait le parcours religieux de Marcellin Champagnat et conforté leur engagement spirituel à la source même du fondateur de la maison Notre-Dame de l’Hermitage.

Jonathan Drouin, surnommé affectueusement "le patriarche", a 20 ans. Il est l’un des dix-sept pèlerins du Québec. Cet ancien élève de l’école secondaire Champagnat à Iberville (Québec) raconte :"Ce pèlerinage a renforcé ma volonté farouche d’aider les plus jeunes à se construire et leur montrer qu’on peut agir sur le monde. Nous terminons notre séjour par un travail symbolique de jardinage dans la maison de Marcellin."

Claudia Ropas fait partie de la délégation des vingt-neuf pèlerins de la "Provincia Norandina" en Colombie. Dentiste dans un centre mutualiste pour les enfants pauvres de Bogota, Claudie explique le sens de sa démarche :" Ce pèlerinage est pour nous une façon de célébrer les 125 ans de présence mariste en Colombie. Nous sommes tous des éducateurs ou des travailleurs sociaux "laïcs maristes". Beaucoup de gens chez nous n’ont pas une belle vie. Si nous voulons les aider, nous devons pouvoir retrouver nos propres racines spirituelles. Ensuite, nous partons visiter Lourdes." Où les pèlerins n’ont pas oublié de regarder le match Brésil-Colombie. »
(Les photos de ces deux groupes qui illustrent cet article n’ont pas été reproduites ici.)

Une petite vidéo pour découvrier Notre Dame de l’Hermitage de St-Chamond

Une recherche sur le site dédié à la "Revue Présence Mariste" montre que le rayonnement international de la maison de l’Hermitage.

Quelques exemples :

  • "Le 2 juillet 1996, cinquante enseignants et amis de l’école et du lycée Apor Vilmos de Gyôr (Hongrie) sont venus à N.D. de l’Hermitage."
  • « Les quelques jours passés à N.D. de l’Hermitage restent pour moi un événement inoubliable. Je me suis déjà pas mal documentée sur la vie du Père Champagnat avant le voyage, mais ce que j’ai vu, aucun livre ne peut l’exprimer. J’ai découvert ce petit « miracle » que cache le mot mariste. La simplicité nourrie par une foi profonde. » (Mme Borbély, Gyorkos Marta)

"La communauté éducative de Györ à l’Hermitage"

"Vivre à N.-D. de l’Hermitage a quelque chose de passionnant : celui de rencontrer des Frères et amis des Frères venant de tous les pays maristes dans le monde."

"Beaucoup arrivent en groupes organisés ; ils ont leurs propres programmes et vivent séparément de notre communauté. Mais beaucoup plus riche est le contact avec les Frères qui viennent individuellement et qui partagent la vie de la communauté."

"N.D. de l’Hermitage : lieu de ressourcement"

Ellen, une étudiante des USA

« En venant à l’Hermitage, j’ai eu la chance de parler avec des Frères et des laïcs de différents pays ; cela donne la dimension internationale de l’Institut mariste. Je me rends compte que l’esprit mariste dépasse largement ce qui est vécu dans mon ancienne école mariste de Roselle (New Jersey).

"Dimension international de l’Institut"

Une communauté internationale pour l’animation de ce centre spirituel

« Nous sommes une communauté mariste désireuse d’incarner le rêve de Marcellin Champagnat, de vivre ‘la passion pour le Christ et la compassion pour les personnes’, nous laissant animer par un souffle nouveau dans la fidélité à notre spiritualité, ouverts à la dimension du monde…" Frère Miro RECKZIEGEL

"Une communauté internationale"