Fr. Varillon : joie de croire, joie de vivre

Découvrir la foi chrétienne avec le Père François Varillon, (décédé en 1978)

« La vie ressuscitée est une vie transformée, ou, si l’on préfère, transfigurée. Je ne serai pas un autre, je serai bien moi, mais devenu tout autre. » - En complément voir la vidéo dans laquelle le Dr Patrick Theillier présente son livre sur les « expériences de mort imminente ».

Le Christ ressuscité donne à mes décisions une dimension proprement divine.

Il y a des choses qui sont toutes faites mais l’homme n’est pas une chose, l’homme est à faire.

D’abord notre naissance humaine puis le passage d’une existence humaine à l’existence proprement humano-divine.

Si l’amour est don et accueil, il faut bien qu’il y ait plusieurs personnes en Dieu…

La vie éternelle n’est pas un grossissement de ce que nous appelons ici-bas le bonheur ?

Dieu ne peut pas tout, Dieu ne peut que ce que peut l’Amour.

Tout simplement, parce qu’il y a un homme qui est Dieu. Un homme pleinement homme …

Qui est sauvé ? Qui sauve ? Sauvé de quoi ? Sauvé pour aboutir à quoi ?

Dans la vie de l’Eglise, il y a des moments où l’on est assez loin de l’essentiel de la Tradition.

Articles : 0 | 10 | Tout afficher

L’essentiel de la foi chrétienne. Extraits de « Joie de croire, joie de vivre »

L’essentiel de la foi chrétienne. Extraits de « Joie de croire, joie de vivre »